Mes travaux

En Septembre 2015, j’ai obtenu mon doctorat en informatique dans le domaine de l’interaction humain-machine, avec application à l’aide à la communication. Durant ma thèse en Informatique [Guerrier., 2015], dirigée par Prof. Christophe Kolski (LAMIH-UMR CNRS 8201) et Prof. Franck Poirier (Lab-STICC UMR 6285), j’ai réalisé un logiciel permettant aux utilisateurs ayant une paralysie cérébrale de communiquer en mobilité. La paralysie cérébrale est causée par des dommages neurologiques à cause par exemple d’un manque d’oxygène durant la naissance. Ce handicap provoque des mouvements involontaires et des problèmes d’élocution dûs à une dysarthrie.

Avec mon logiciel nommé ComMob (Communication et Mobilité), sur lequel je continue à travailler, l’utilisateur peut former des phrases à l’aide de pictogrammes. Les pictogrammes sont organisés en thèmes et en catégories. Par exemple, nous avons le thème transport en commun, dans lequel nous avons les catégories voiture, bus, train… l’utilisateur peut soit réaliser son dialogue en temps réel, soit le préparer en avance pour rendre les futurs échanges plus fluides. De plus, un module a été développé pour les développeurs. Ce module a pour but de permettre de saisir du code source en java plus rapidement, grâce à un assemblage de morceaux de code source et de propositions de structures de contrôle.

Après avoir passé un concours national proposé par l’Université Polytechnique Hauts-de-France, en 2017, j’ai obtenu un poste d’ingénieur d’étude (BAP E : Ingénieur en ingénierie logicielle – E2C45) au LAMIH UMR CNRS 8201 (Laboratoire d’Automatique, de Mécanique et d’Informatique Industrielles et Humaines).

Dans la suite de mon rapport, je vais vous présenter sous forme de thématiques mes différents travaux et leurs apports dans mon expérience professionnelle.

 

Participation à des projets de recherches

Depuis de nombreuses années certaines thématiques de recherche du LAMIH concernent le handicap que ce soit dans le domaine du transport ou encore la communication.  Etant handicapé moi-même, je me suis centré naturellement sur les projets de recherche se rapportant au handicap.

 

Projet ComMobWeb

Une des premières activités au LAMIH fut la transformation de mon logiciel ComMob en application web (ComMobWeb) pour qu’il soit facilement accessible sur tous les appareils numériques (ordinateur, tablette et téléphone). De plus, j’ai développé des nouvelles fonctionnalités, comme donner la possibilité à l’utilisateur d’ajouter, de modifier et de supprimer des pictogrammes, facilement. En parallèle, j’ai développé une prédiction de pictogrammes en fonction de celui précédemment sélectionné. Par exemple, si l’utilisateur sélectionne un pictogramme représentant un sujet, ComMobWeb va proposer des pictogrammes représentant des verbes. Ensuite, une partie option a été développée pour permettre à l’utilisateur de régler la taille et la couleur de l’écriture afin de l’adapter à ses éventuels problèmes de vue. La transformation de mon logiciel ComMob en application web m’a permis de conforter mes connaissances dans les technologies web, comme les Frameworks. De plus, j’ai pu mettre en pratique des méthodes et des procédures de développement, comme la méthode argile.

Récemment, dans le cadre d’un projet d’un élève-ingénieur en apprentissage de l’INSA, j’ai développé une fonctionnalité permettant de proposer des pictogrammes tenant compte de la localisation de l’utilisateur. Si la personne handicapée se trouve à côté ou dans une boulangerie, CommobWeb proposera des pictogrammes par rapport à la boulangerie. Comme cela, la saisie des demandes se fait plus rapidement. De plus, j’ai travaillé au niveau de la sécurité de l’application en appliquant la norme W3C.

J’ai réalisé un ensemble de tests avec ComMobWeb pour récolter des données et par la suite améliorer mon prototype et publier de nombreux articles dans différentes conférences et journaux (voir annexes). Je peux citer en exemple des types de tests. Le premier consistait à reproduire le handicap paralysie cérébrale à l’aide d’un système de poulies et de cordes pour simuler des mouvements involontaires avec des personnes valides, avec une visée d’évaluation à moindre coût. Le deuxième type de test s’est effectué dans un centre commercial ou je faisais des demandes aux passants à l’aide de mon logiciel ComMobWeb installé sur une tablette tactile.

En 2018, j’ai encadré des étudiants de licence dans le cadre du challenge handicap et technologie à Lille. Nous avons obtenu le premier prix dans la catégorie mobilité.

 

Projet ParkinsonCom

À partir de l’année 2020 et jusqu’à la fin du projet en décembre 2022, j’ai participé au projet européen Interreg ParkinsonCom, en partenariat avec l’université de Mons et la société DRAG ON SLIDE. Ce projet (responsable : Prof. Kathia Oliveira, LAMIH) avait pour but de réaliser une application mobile pour aider les personnes atteintes de la maladie de parkinson pour mieux communiquer.

Mon rôle principal dans ce projet était d’apporter mon expertise dans le domaine des aides à la communication. Dans un premier temps, j’ai fait une synthèse sur les différents moyens de communication dans le domaine du handicap, ainsi qu’une Rapid review sur les moyens de communications pour les personnes atteintes de la maladie de parkinson, cela a donné lieu à un livrable dans le cadre du projet (voir annexe).

Dans un deuxième temps, j’ai participé à la réalisation du prototype de l’application, j’ai aidé à analyser les données récoltées après les tests avec les futurs utilisateurs atteints de la maladie de Parkinson, et finalement j’ai effectué un ensemble de tests sur la version finale, avec formulation de propositions d’amélioration.

Une fois que nous avons eu un prototype répondant aux attentes des futurs utilisateurs, nous avons demandé à la société DRAG ON SLIDE de faire la version finale. Au mois de décembre 2022, nous avons mis en ligne officiellement notre application.

Lors de ce projet j’ai participé à l’encadrement d’un doctorant pour réaliser différentes tâches d’état de l’art, de conception et de programmation.

Ce projet m’a permis d’apprendre à travailler en équipe pour coordonner mon travail avec les autres. Également, j’ai pu contribuer au management d’une petite équipe composée d’un étudiant de master en stage et de moi-même.

 

Projet SG-HANDI

Toujours en 2020, un deuxième projet a commencé (fin en septembre 2023), nommé SG-HANDI (coordonné par l’ARACT et en partenariat avec le LAMIH, la Serre Numérique, Handyn’Action, Emploi et Handicap Grand Lille, et Handiexperh. Le projet était financé par l’Agefiph. L’objectif était de développer, pour les acteurs de l’entreprise, une méthode efficace et ludique de partage et de co-construction de solutions sur les thématiques :

  • Du maintien dans l’emploi,
  • De l’insertion,
  • De la prévention de la désinsertion professionnelle, et ceci à destination de personnes en situation de handicap.

Elle s’appuie sur une table interactive (tablette numérique très grand format), en permettant de mettre en œuvre un serious game (“jeu sérieux”) intégrant les résultats d’un travail partenarial concrétisé sous la forme d’études de cas concrets d’aménagement de postes et de maintien dans l’emploi. Différents scénarios d’actions sont proposés aux joueurs en fonction du secteur d’activité, du type de métier, de pathologie ou des restrictions d’aptitude… Dans le projet, j’ai eu un rôle de consultant avec expertise dans le domaine du handicap physique. De plus, j’ai apporté mon expérience personnelle, car je suis moi-même handicapé physique.

 

Pour finir avec les projets, en 2021, j’ai répondu à un appel de projet proposé par la FIRAH, avec le centre Hélène Borel. Le but de ce projet était d’améliorer l’application ComMobWeb en faisant participer les personnes handicapées résidant dans le centre. Le projet est arrivé en phase finale, mais n’a pas été retenu. Le fait d’avoir répondu un appel de projet m’a permis de me familiariser avec les dossiers de ce type. J’ai suivi sur internet une formation pour m’aider à le remplir, et mes collègues m’ont conseillé.

Dans la partie suivante, je vais vous présenter la valorisation de mes recherches.

 

Valorisation de la recherche

Depuis le mois d’Octobre 2023, j’ai commencé à co-encadrer Nicolas Cauchois, un doctorant. Le titre de la thèse est « Conception et évaluation d’outil d’aide à la communication, sensible au contexte : application à des personnes avec paralysie cérébrale » (co-directeurs de thèse : Kathia Oliveira et Christophe Kolski). Cette démarche s’inscrit dans l’aide à la communication pour les personnes handicapées physique ayant des problèmes d’élocution, et en situation de mobilité.

Au début de l’année 2023, avec Christophe Kolski et le service communication du laboratoire, au travers de Clélia Boulanger, nous avons réalisé une vidéo de présentation de ComMob web pour un hackaton qui s’est déroulé au mois de Mars 2023 à l’université de Namur. Le but de cette vidéo était de montrer différents besoins et recherches en lien avec le domaine du handicap. Cette vidéo de 3mn et 35 secondes a été une source d’inspiration pour les étudiants ayant participé au hackaton. Elle est utilisable aussi pour des besoins internes. Une version courte pourrait aussi être envisagée.

En 2023, j’ai également modélisé grâce à des ontologies le handicap paralysie cérébrale. Ces ontologies ont été faites avec le logiciel protégé, et elles ont pour but d’aider les développeurs d’application à réaliser des produits répondant aux personnes ayant une paralysie cérébrale.

Depuis 2017, j’ai encadré plusieurs projets d’étudiants, concernant l’amélioration de l’application ComMobWeb. Grâce à cela, de nombreuses fonctionnalités ont été ajoutées. Les projets m’ont permis d’apprendre à transmettre mon savoir aux étudiants, tout en suivant leur travail.

Depuis 2021, j’ai été Reviewer pour les conférences IHM 2021, HCII 2021, Rochi 2022 et HCII 2023. Cela m’a permis d’améliorer mon esprit critique et de donner des conseils pour améliorer un article scientifique.

J’ai participé à la publication de : 2 revues, 2 chapitres d’ouvrages, 21 conférences (internationales et nationales), 5 Séminaire et autres communications, 1 rapport de contrat (Voir annexes).

En 2010 : Prix DREES CNSA du meilleur mémoire de master II sur le handicap et la perte d’autonomie, pour : GUERRIER Y. (2010). Analyse, conception, réalisation et test de clavier virtuel pour la saisie de texte, application au domaine du handicap. Mémoire de Master 2 TNSID, stage de recherche réalisé au LAMIH, sous la direction de Prof. C. Kolski (LAMIH, UVHC) et Prof. F. Poirier (VALORIA, Univ. Bretagne Sud)

En 2018 : Prix « Mobilité par ALTRAN », dans le cadre de la 10ème édition du challenge « Handicap & Technologies » (Lille, 24 et 25 mai 2018). J’avais présenté avec la participation d’étudiants le logiciel ComMobWeb.

Implications dans l’établissement

Depuis le mois de mars 2021, je fais partie du conseil national consultatif des personnes handicapées (CNCPH). Ce conseil est une instance qui implique et organise la participation des personnes handicapées ou de leur représentant à l’élaboration de la mise en ordre de la politique du handicap. Mon but dans ce conseil est d’apporter mon expertise dans le domaine des nouvelles technologies pour les personnes handicapées.

En 2022, j’ai participé à l’évaluation de l’outil d’aide à la communication proposé par l’association A.C.I.A.H. (Accessibilité, communication, information, accompagnement du handicap). Grace à mon expertise dans le domaine des aides à la communication, j’ai pu donner des conseils dans l’élaboration des interfaces graphiques pour qu’elles puissent être accessibles à tous types de handicap.

Depuis le mois de septembre 2022, je fais partie du pôle numérique de l’Université Polytechnique Hauts-de-France. Ce pôle a pour but de régler les problèmes de sécurité informatique, de répondre aux différents besoins dans le domaine numérique et de proposer des solutions pour agrandir le maintien aux normes du parc informatique. Nous avons travaillé sur le problème de sécurité informatique au niveau des ordinateurs portables non enregistrés et des téléphones portables. Ce rôle me permet de mieux comprendre l’architecture d’un réseau informatique de grande ampleur.

Au mois de janvier 2023, j’ai participé au projet Euphonia porté par google. Ce projet a pour but de réaliser une reconnaissance vocale pour les personnes ayant des difficultés de communication. Mon but était de prononcer milles phrases pour que google puisse les mettre dans son système. J’ai également proposé des améliorations sur leur interface graphique par rapport aux personnes handicapés qui font des mouvements involontaires. Ce projet m’a permis de collaborer avec une entreprise internationale.

Pour finir sur les formations, j’ai suivi une formation en interne en 2019, à l’Université Polytechnique Hauts-de-France en anglais. Cette formation avait pour but d’améliorer mon niveau en anglais écrit et oral. Elle s’est déroulée sur trois mois et durant deux heures par semaine. En 2023, j’ai suivi une formation en interne sur les nouveaux outils du portail du CNRS, sur les recherches dans les différentes bases de données pour trouver les articles voulus. Toujours en 2023, j’ai également fait une formation pour rédiger un rapport d’activité. J’ai fait une formation pour m’améliorer à la rédaction d’un article scientifique et pour que mes articles soient mieux visibles dans le milieu scientifique. Pour finir, au mois de décembre 2023, j’ai suivi une formation pour valoriser mes recherches sur les réseaux sociaux.

Grâce à ces différentes formations, j’ai pu connaitre les évolutions dans les outils proposés par le CNRS, et par conséquent, j’ai pu les transmettre à d’autres collègues.

Publications

  • Revue nationale avec comité de lecture (2)

GUERRIER Y., VIGOUROUX N., KOLSKI C., VELLA F., GUFFROY M., TEUTSCH P. (2020). Conception centrée utilisateur d’aides techniques pour des utilisateurs en situation de handicap avec troubles de la communication : retour d’expérience pour une participation systématique de leur écosystème. Revue des Interactions Humaines Médiatisées, 21 (1), pp. 29-56.  

GUERRIER Y., KOLSKI C., POIRIER F. (2017). État de l’art sur les systèmes d’aide à la communication envisageables pour des utilisateurs de profil IMC athétosique. Journal d’Interaction Personne-Système, 6 (1), pp. 1-45.  

  • Chapitre d’ouvrage (2)

IDOUGHI D., TOULOUM K., GUERRIER Y., KOLSKI C. (2022). Prospectives sur l’expérience patient (PX) des personnes en situation de handicap à l’ère du numérique : de l’UX au PX. In S. Chaabane, E. Cousein & P. Wieser (Ed.), Systèmes de soins et de santé : défis d’aujourd’hui et opportunités de demain, ISTE Editions, London, pp. 155-168.  

IDOUGHI D., TOULOUM K., GUERRIER Y., KOLSKI C. (2022). Perspectives on the Patient Experience (PX) of People with Disabilities in the Digital Age: From UX to PX. In S. Chaabane, E. Cousein, P. Wieser (Ed.), Healthcare Systems: Challenges and Opportunities, ISTE & Wiley, London, pp. 145-158.  

  • Conférence internationale avec actes et comité de lecture (11)

MOURALI Y., BARATHON B., BOURGOIS COLIN M., CHAABANE S., FASSI R., FERRAI A., GUERRIER Y., GUILAIN D., KOLSKI C., LEBRUN Y., LEPREUX S., PUDLO P., SAUVÉ J. (2023). Design and Prototyping of a Serious Game on Interactive Tabletop with Tangible Objects for Disability Awareness in Companies. D. Archambault And G. Kouroupetroglou (Ed.), Assistive Technology: Shaping a Sustainable and Inclusive World, IOS Press, pp. 318-325, août.

KOLSKI C., VIGOUROUX N., GUERRIER Y., VELLA F., GUFFROY M. (2023). A first step towards an ecosystem meta-model for human-centered design in case of disabled users. DISAB Workshop, co-located with the 14th ACM SIGCHI Symposium on Engineering Interactive Computing Systems (EICS 2023), Swansea, UK, juin.

MOURALI Y., BARATHON B., BOURGOIS COLIN M., CHAABANE S., FASSI R., FERRAI A., GUERRIER Y., GUILAIN D., KOLSKI C., LEBRUN Y., LEPREUX S., PUDLO P., SAUVÉ J. (2023). Serious game for company governance: supporting inte-gration, prevention of professional disintegration and job retention of people with disabilities. DISAB Workshop, co-located with the 14th ACM SIGCHI Symposium on Engineering Interactive Computing Systems (EICS 2023), Swansea, UK, juin.

GUERRIER Y., LEPREUX S., KOLSKI C., DELCROIX V., OLIVEIRA K. (2022). Human-Computer Interface Design of a Communication Aid Software System for People with Parkinson’s Disease. DISAB Workshop, Engineering Interactive Computing Systems for People with Disabilities, co-located with EICS ACM SIGCHI Symposium on Engineering Interactive Computing Systems, Nice, France, juin.  

GUERRIER Y., NAVETEUR J., KOLSKI C., ANCEAUX F. (2021). Discount Evaluation of Preliminary Versions of Systems Dedicated to Users with Cerebral Palsy: Simulation of Involuntary Movements in Non-disabled Participants. HCII 2021:  Universal Access in Human-Computer Interaction. Design Methods and User Experience, Washington DC, pp. 71-88, juillet.  

OLIVEIRA K., BATSELÉ E., LEPREUX S., BUCHET E., KOLSKI C., BOUTIFLAT M., DELCROIX V., GEURTS H., APEDO K., DEHON L., EZZEDINE H., GUERRIER Y., HAELEWYCK M-C., JURA N., PUDLO P., REKIK Y. (2021). ParkinsonCom Project: Towards a Software Communication Tool for People with Parkinson’s Disease. HCII 2021: Universal Access in Human-Computer Interaction. Design Methods and User Experience, Springer, Washington DC, pp. 418-428, juillet.  

GUFFROY M., GUERRIER Y., KOLSKI C., VIGOUROUX N., VELLA F., TEUTSCH P. (2018). Adaptation of User-Centered Design approaches to abilities of people with disabilities. The 16th biennial International Conference on Computers Helping People with Special Needs (ICCHP), Lecture Notes in Computer Science 10896, Springer, Linz, Austria, pp. 462-465, juillet.  

GUERRIER Y., NAVETEUR J., KOLSKI C., POIRIER F. (2014). Communication System for Persons with Cerebral Palsy – In Situ Observation of Social Interaction Following Assisted Information Request. K. Miesenberger, D.i. Fels, D. Archambault, P. Penáz, W.l. Zagler (Ed.), Computers Helping People with Special Needs – 14th International Conference, ICCHP 2014, Paris, France, July 9-11, 2014, Proceedings, Part I, Springer 2014 Lecture Notes in Computer Science, pp. 419-426, juillet, ISBN 978-3-319-08595-1.  

GUERRIER Y., KOLSKI C., POIRIER F. (2013). Towards a communication system for people with athetoid cerebral palsy. P. Kotzé, G. Marsden, G. Lindgaard, J. Wesson, M. Winckler (Ed.), Human-Computer Interaction – INTERACT 2013 – 14th IFIP TC 13 International Conference, Cape Town, South Africa, September 2-6, 2013, Proceedings, Part IV, Springer, Lecture Notes in Computer Science, pp. 681-688, septembre, ISBN ISBN 978-3-642-40497-9.  

GUERRIER Y., KOLSKI C., POIRIER F. (2013). Proposition of a communication system used in mobility by users with physical disabilities, focus on cerebral palsy with athetoid problems. ICALT, International Conference on Advanced Logistics and Transport (29-31 May), IEEE, Sousse, Tunisia, pp. 269-274, mai, ISBN 978-1-4799-0312-2.  

GUERRIER Y., BAAS M., KOLSKI C., POIRIER F. (2011). Comparative study between AZERTY-type and K-Hermes virtual keyboards dedicated to users with cerebral palsy. C. Stephanidis (Ed.), Universal Access in Human-Computer Interaction: Users Diversity, 6th International Conference, UAHCI 2011, Held as Part of HCI International 2011, Orlando, FL, USA, July 9-14, 2011, Proceedings, Part II, Lecture Notes in Computer Science 6766, Springer, pp. 310-319, juillet.  

  • Conférence nationale avec actes et comité de lecture (10)

MOURALI, Y., BARATHON, B., COLIN, M. B., CHAABANE, S., FASSI, R., FERRAI, A., GUERRIER Y.,  GUILAIN D., KOLSKI C., LEBRUN Y., LEPREUX S., PUDLO P.,  SAUVE, J. (2023, April). Conception centrée utilisateur d’un jeu sérieux sur table interactive avec objets tangibles : application au handicap en entreprise. In IHM’23-34e Conférence Internationale Francophone sur l’Interaction Humain-Machine.

OLIVEIRA K., ALLOUCHE N., DELCROIX V., GUERRIER Y., KOLSKI C., LEPREUX S., PUDLO P., REKIK Y., BATSELÉ E., BOUTIFLAT M., FREYENS M., GEURTS H., RINALDI R., DEHON L., JURA N. (2022). Outil d’Aide à la Communication pour Personnes atteintes de la Maladie de Parkinson. Actes du 39ème Congrès INFORSID, INFormatique des Organisations et Systèmes d’Information et de Décision (31 Mai-2 Juin), Dijon, France, pp. 213-216, juin.  

OLIVEIRA K., GUIDINI GONCALVES T., LEPREUX S., KOLSKI C., DELCROIX V., ALLOUCHE N., GUERRIER Y., PUDLO P. (2022). Évaluation initiale d’un outil d’aide à communication pour des personnes atteintes de la maladie de Parkinson. IHM 2022, 33ème conférence internationale francophone sur l’Interaction Humain-Machine (5-8 avril), ACM, Namur, Belgium, avril.  

GUERRIER Y., OLIVEIRA K., KOLSKI C., LEPREUX S., APEDO K., DELCROIX V., EZZEDINE H. (2021). Une étude systématique pour la conception d’un système d’aide à la communication pour les personnes atteintes de la Maladie de Parkinson. Actes du 39ème Congrès INFORSID, INFormatique des Organisations et Systèmes d’Information et de Décision (1-4 Juin), Dijon, France, pp. 71-86, juin.  

GUERRIER Y., KOLSKI C., DELCROIX V. (2021). Vers une modélisation d’utilisateur avec paralysie cérébrale pour la conception de système interactif. IHM’21, Proceedings of the 31st Conference on l’Interaction Homme-Machine: Adjunct, ACM, Metz, France, pp. 1-6, avril.  

IDOUGHI D., TOULOUM K., GUERRIER Y., KOLSKI C. (2020). A propos de l’expérience patient des personnes en situation de handicap à l’ère du digital : de l’UX au PX. GISEH 2020, 10ème conférence francophone en Gestion et Ingénierie des Systèmes Hospitaliers (26-29 octobre), Valenciennes, France, octobre.  

GUERRIER Y., NAVETEUR J., ANCEAUX F., KOLSKI C. (2019). Test préliminaire de systèmes dédiés à des utilisateurs IMC, avec induction mécanique de mouvements involontaires chez des utilisateurs non atteints. IHM’2019, Proceedings of the 31st Conference on l’Interaction Homme-Machine: Adjunct (December 10-13), ACM, Grenoble, France, pp. article no. 7, décembre, ISBN 978-1-4503-7027-1.  

GUERRIER Y., KOLSKI C., POIRIER F. (2012). Comment communiquer lorsqu’on est un utilisateur infirme moteur cérébral (IMC) de type athétosique ? Etude de cas des différents moyens de communication. R. Mollard, F. Poirier, F. Vanderhaegen (Ed.), Proceedings of the ERGO-IHM Conference (17-19 october), ACM, Digital Library, Biarritz, pp. 51-54, octobre.  

GUERRIER Y., BAAS M., KOLSKI C., POIRIER F. (2011). Étude comparative entre clavier un virtuel AZERTY et un clavier multitap pour des utilisateurs souffrant d’une Infirmité Motrice Cérébrale de type tétraplégique athétosique. ASSISTH’2011, 2ème Conférence Internationale Sur l’Accessibilité et les Systèmes de Suppléance aux personnes en sITuations de Handicap (17-19 janvier), Paris, pp. 148-155, janvier, ISBN 978-2-917490-12-9.  

BAAS M., GUERRIER Y., KOLSKI C., POIRIER F. (2010). Système de saisie de texte visant à réduire l’effort des utilisateurs à handicap moteur. G. Calvary, M. Wolff (Ed.), Proceedings of the Ergonomie et Informatique Avancée Conference (12-15 october), ACM, Digital Library, Biarritz, pp. 19-26, octobre.  

  • Séminaire et autres communications (5)

MOURALI Y., BARATHON B., BOURGOIS COLIN M., CHAABANE S., FASSI R., FERRAI A., GUERRIER Y., GUILAIN D., KOLSKI C., LEBRUN Y., LEPREUX S., PUDLO P., SAUVÉ J. (2023). Jeu sérieux sur table interactive avec objets tangibles : cas de la sensibilisation au handicap en entreprise. Poster, Mardi des chercheurs, IMTD, Université Polytechnique Hauts-de-France, Valenciennes, France, juin.

ALLOUCHE N., GUERRIER Y., GUIDINI GONCALVES T., DELCROIX V., LEPREUX S., KOLSKI C., OLIVEIRA K., PUDLO P., BATSELÉ E., BOUTIFLAT M., JURA N. (2022). ParkinsonCom : Outil d’Aide à la Communication pour Personnes atteintes de la Maladie de Parkinson. Démonstration, IHM 2022, 33ème Conférence International Francophone sur l’Interaction Humain-Machine, Namur, Belgium, avril.  

GUERRIER Y., KOLSKI C. (2019). Du système ComMob à ComMob Web pour l’aide à la communication pour des personnes en situation de handicap. Poster, Journée IHM et Santé, Metz, France, mai.  

GUERRIER Y., KOLSKI C., POIRIER F. (2018). État de l’art sur les systèmes d’aide à la communication envisageables pour des utilisateurs de profil IMC athétosique. Session « Journal d’Interaction Personne-Système » (JIPS), IHM 2018, 30eme conférence francophone sur l’Interaction Homme-Machine, Brest, France, octobre.  

GUERRIER Y., KOLSKI C., POIRIER F. (2012). Vers une aide logicielle à la communication pour des utilisateurs de profil Infirmes Moteurs Cérébraux (IMC) de type athétosique. Poster, MajecSTIC, 9eme Manifestation des Jeunes Chercheurs en Sciences et Technologies de l’Information et de la Communication (29-31 octobre), Lille, octobre.

  • Rapport de contrat de recherche (1)

OLIVEIRA K., DELCROIX V., GUERRIER Y., KOLSKI C., LEPREUX S., PUDLO P., REKIK Y., EZZEDINE H., ALLOUCHE N., APEDO K., GUIDINI GONCALVES T. (2022). ParkinsonCom : Logiciel d’aide à la communication pour une meilleure inclusion sociale des personnes atteintes de la maladie de Parkinson. Rapports intermédiaires du projet Interreg ParkinsonCom (partenaires UMONS et DOS) (livrable L1 : 30/09/202, L2 : 30/09/2020, L3 : 02/02/2021, L4 : 02/02/2021, L5 : 31/03/2021, L5 : 24/06/2021, L6 : 30/09/2021, L7 : 05/01/2022, L8 : 28/01/2022), LAMIH, Valenciennes, janvier.  

  • Mémoire de Doctorat (1)

GUERRIER Y. (2015). Proposition d’une aide logicielle pour la saisie d’information en situation dégradée – Application à des utilisateurs IMC athétosiques dans des contextes liés au transport et aux activités journalières. Mémoire de Doctorat, Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis, Valenciennes, septembre.